Rio Tinto IOC gagne le Prix d’excellence environnementale de Vers le développement minier durable (VDMD)

SEPT-ÎLES, Canada – La Compagnie minière IOC de Rio Tinto a remporté le Prix d’excellence environnementale de Vers le développement minier durable (VDMD) pour ses contributions au Partenariat pour la restauration de sites abandonnés : nettoyer le Nitassinan. Cette initiative, entreprise en partenariat avec l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), se concentre sur la réhabilitation d’anciennes pourvoiries et dépotoirs du Nitassinan, territoire ancestral de la nation Innu d’Uashat Mak Mani-Utenam, qui ne sont pas le résultat des activités d’IOC, dans le but de restaurer le territoire à son état d’origine.

Les spécialistes environnementaux de l’IDDPNQL, avec les membres de la communauté Uashat Mak Mani-Utenam, sont activement engagés dans le démantèlement d’infrastructures désaffectées et le nettoyage d’installations et de sites abandonnés. En utilisant les wagons et le chemin de fer QNS&L, longeant 418 kilomètres vers Sept-Îles, le projet vise le retrait et la relocalisation sécuritaire et efficace de matériaux, démontrant ainsi l’engagement d’IOC au soin de l’environnement et à la collaboration avec les communautés en utilisant leurs ressources pour soutenir les initiatives de développement durable au-delà de ses opérations habituelles.

Le président et chef de la direction d’IOC, Mike McCann, a déclaré : ” Nous sommes honorés de recevoir ce prix qui souligne notre engagement en faveur de la responsabilité environnementale et de l’engagement communautaire. Notre collaboration avec l’IDDPNQL et la communauté d’Uashat Mak Mani-Utenam démontre notre implication envers la réhabilitation des terres de manière responsable, tout en entretenant des relations durables et en créant un réel impact. “

Le directeur général de l’IDDPNQL, Alain Bédard, a déclaré : ” Nous sommes ravis que cette initiative puisse servir d’inspiration en matière de responsabilité environnementale et de collaboration avec les Premières Nations. Ce projet n’aurait pu avoir les impacts escomptés sans la participation d’IOC et des membres de la communauté de Uashat Mak Mani-Utenam. Nous espérons que les réussites de ce projet serviront d’exemples. “

Cette initiative améliore la compréhension d’IOC à l’égard de l’utilisation du territoire et du savoir-faire traditionnel des Innus tout en tissant des liens et en approfondissant ses relations avec diverses communautés. L’établissement de solides relations de collaboration au-delà des opérations habituelles d’IOC est essentiel pour favoriser la confiance et pour soutenir les communautés locales, un principe que Rio Tinto défend au sein du secteur minier.

/Public Release. View in full here.